Cosmic Latency

Cosmic Latency

Cosmic Latency : un nom étrange venu d’ailleurs…
David Vincent les a vus…
Il est le seul à connaître l’identité des deux protagonistes, deux auteurs-compositeurs-interprètes qui concoctent un savant mélange d’Electro et de Pop. Un son d’une autre décennie, des textes en anglais et des arrangements associant synthé vintage et guitare.
C’est dans les studios de Kéby & Co. que cet album a vu le jour.

En janvier 2008, le titre « Money and Gold » a été sélectionné par Warner Music France pour figurer sur la compilation « La playlist electro idéale » aux côtés de David Vendetta, Geyster et Vasken Sayrin.

Extraits de presse:

« Plongez donc avec délicatesse dans ce nouveau monde… pour un véritable moment de pur plaisir musical. »
Justine Sirkis (Nouvelle vague)

« Si vous aimez la pop sucrée, ce disque est parfait pour vous. Maîtrise des harmonies, arpèges aériens, voix impeccables à l’accent bluffant, « Rebirth » est le disque que vous attendiez ou que vous n’attendiez plus, défaitiste que vous êtes !
Un petit peu de loops electro et de vocoder et effets dans l’air du temps donnent une temporalité à un disque qui eut pu sortir il y a 10 ans, 5 ans ou quelques jours comme c’est le cas.
Vous vous délecterez comme moi de ces mélodies sensibles et intelligentes, de ces instruments joués avec talent, sans aucune faute de goût. « Rebirth » est un beau disque qu’il conviendra de soutenir en l’achetant, pourquoi pas, car il est si simple de pleurer qu’on nous assomme de musique fabriquée au kilomètre, que vous allez pouvoir acheter dans un sursaut un très beau disque.
Ne venez pas vous en prendre à moi ensuite quand ces mélodies ne vous quitteront plus ! Je sais, c’est un disque addictif ! »
Benjamin Popp (Musiciens.biz)

« Une découverte qui mélange avec un talent évident les capacités aériennes de l’electro et le pouvoir enivrant de la pop ! »
Fred Delforge (Zicazic)